La brochure ERAMID, une ressource pour doctorants.

ERAMID est un groupe de doctorants de l’université de Paris-Sorbonne désireux de faire partager leurs expériences et leurs savoirs auprès de leurs collègues.

   La brochure d’ERAMID (Equipe de Rédaction d’un Aide-Mémoire à l’Intention des Doctorants) regroupe dans un seul document toutes les démarches nécessaires au bon déroulement d’un doctorat ainsi que les adresses utiles pour l’université Paris-Sorbonne.  Elle s’articule en trois parties : avant la thèse, le déroulement de la thèse et la soutenance et l’après-thèse. Nous espérons qu’elle pourra être utile à tous les doctorants. Elle aborde des questions telles que l’inscription en thèse, les financements, l’organisation d’une journée d’étude ou la préparation de la soutenance.

Pour télécharger la brochure, cliquez : ERAMIDBrochureJuillet2011

Equipe de rédaction :

  • Laure Brossin (ED VI)
  • Chenib Dhaou (ED III)
  • Julie Duran-Gelléri (ED V)
  • Térésa Gaztelu (ED V)
  • Céline Ménager (ED I)
  • William Pillot (ED I)
  • Charlotte Prieur (ED VII)
  • Anne-Florence Quaireau (ED IV)
  • Camille Rouxpetel (ED I)
  • Nathalie Sage Pranchère (ED II)
  • Céline Thomas (ED III)

Compte-rendu du séminaire du

Etaient présents :

Lucie Claire (Marc-Antoine Muret, lecteur de Tacite)

Emilie Deschelette (La pensée de l’origine dans la littérature française et latine des XIIe et XIIIe Siècle).

Barbara Falleiros (Etude et édition du Livre de Prudence de Christine de Pizan)

Lucile Hernay (Le rôle politique des moines à Byzance, mi VIIIe – début XIIIe siècle)

Lina Husamo (Le culte à Ougarit à l’âge du Bronze récent)

Alelisandra Kubiak (Les ex-votos sous théonyme propre au Proche Orient romain, Ier-IIIe siècle)

Céline Ménager (Le culte de sainte Hélène à l’époque carolingienne)

Ana Maria Misdolea (Regard et vision dans la littérature latine, Ier s. av. J.C.-Ier s. ap. J.C.)

Charles Nicolas (la prière des empereurs romains d’Auguste à Théodose)

Elisabeth Piazza (Edition et traduction commentée du livre V de Martianus Capella)

Elodie Romieux-Brun (Les romans grecs et l’histoire : la politique)

Le séminaire débute par la présentation de ses objectifs. Il s’agit de sortir le chercheur de la solitude en créant un réseau de doctorants. Ce réseau se concrétise par le partage des informations, qu’elles soient de nature bibliographique ou informatique, et plus largement, par l’échange des divers outils dont dispose la recherche. Il s’agit aussi de répondre à l’accélération des nouveautés dans le domaine de la recherche, en particulier dans le cadre du net 2.0.

Suit un tour de table qui permet la présentation des doctorants : sujet de thèse, centres d’intérêt, problèmes rencontrés en termes de méthodologie, annonces et outils à partager.

Quelques actualités qui sont échangées au cours de ce tour de table :

  • URFIST de Paris, Ecole nationale des Chartes, 17 rue des Bernadins, 75005 PARIS. 0143268522 ou secretariat.urfist@enc.sorbonne.fr, site internet : http://urfist.enc.sorbonne.fr/ et blog : http://urfistinfo.hypotheses.org/. Formation aux techniques de l’information (usages des outils web, évolution des traitements de l’information – web 2.0 et Web sémantique, zotero, traitement de l’édition scientifique en ligne, bases de données, environnement éditorial du chercheur – bibliométrie, publications…). Conception d’outils en ligne : tutoriels, supports de cours, suivi d’ateliers. Flux RSS, mise en ligne des articles (accès gratuits)…Formation gratuite pour les doctorants et enseignants. Sur place, possibilité de consulter un guide de ressources électroniques. Nombreux tutoriaux en ligne.
  • Formations à la BNF, en particulier sur les catalogues, ouvertes à tous.
  • Brochure ERAMID (en ligne pour l’instant sur le site de l’ED 5 http://www.paris-sorbonne.fr/fr/spip.php?article13142 ou taper dans le moteur de recherche google « ERAMID ».
  • Présentation de l’IRIS PEN : outil scanner qui permet de numériser un texte grâce à un logiciel d’OCR.
  • Présentation de QUESTES : groupe pluri-disciplinaire de médiévistes qui se réunit une fois par mois pour un séminaire de recherche, sur des sujets choisis et votés en début d’année universitaire. Rôle de pépinière pour s’entrainer à la communication scientifique.

Suit une présentation plus détaillée des ressources en ligne de la BNF, http://renet.bnf.fr/jsp/index.jsp :

I.                   Accès libre aux non adhérents à la BNF

  • Catalogue (cf formations proposées par la BNF)
  • Gallica qui propose la numérisation d’ouvrages anciens. Ces ouvrages peuvent être intéressants pour les étudiants dont les recherches les amènent à utiliser des ouvrages du XIXe siècle (par exemple les Acta sanctorum sous format image). Le fichier bibliographique des manuscrits latins et grecs qui permet d’établir la bibliographie autour d’un manuscrit a également été numérisé.
  • Les « Signets » de la BNF sont une sélection de sites utiles à la recherche (institutions, répertoires en ligne, sites scientifiques  par exemple), classés par thèmes. On y trouve également un répertoire des bibliothèques numériques.

II.                Accès qui nécessite d’être adhérent à la BNF

Pour y accéder depuis la page d’accueil de la BNF : colonne « collections et services », « périodiques et bases en ligne ».

  • Les périodiques proposés sont classées par thèmes, on y trouve surtout des revues étrangères. Les revues sont malheureusement peu nombreuses en ce qui concerne l’histoire et la littérature.
  • Les bases en ligne sont de 3 types selon le lieu où l’on peut les consulter :

Ø  Accès sur place, notamment la patrologie latine

Ø  Accès à distance.  L’ensemble des bases BREPOLS : deux bibliographies, « Civilisation médiévale » et « International Medieval Bibliography » ; dictionnaire de latin médiéval ; LLT (textes en lignes) ; MGH ; CDS (permet de faire une recherche sur une expression latine : la recherche s’effectue en même temps sur toutes les bases de données).

Ø  Accès sur internet sans carte de la BNF, par exemple la patrologie grecque.

D’autres sites pratiques ont été évoqués au cours des discussions :

  • Le site revue. Org : http://crm.revues.org/ pour la consultation d’un certain nombre de revues françaises en ligne.
  • Blog « Les aspects concrets de la thèse » : http://act.hypotheses.org/ Il s’agit du blog du séminaire du même nom qui se tient à l’EHESS les 1er et 3e vendredi du mois de 13h à 15h.

Un calendrier prévisionnel du séminaire méthodologique est proposé, le rendez-vous mensuel étant fixé au dernier mercredi du mois.

Mercredi 23 février (Initiation à Zothéro et une intervention à définir sur LaTeX ou la façon d’utiliser LaTeX pour rédiger une bibliographie)

Mercredi 23 mars

Mercredi 27 avril

Mercredi 25 mai

La dernière question posée tourne autour du problème de la lisibilité des informations qui circulent dans le séminaire méthodologique. Il semble souhaitable que les informations échangées dans ce séminaire restent accessible et soient diffusées au plus grand nombre. Différents moyens de diffusion ont été envisagés. L’accent a été mis sur la nécessité d’une stabilité du support (qui exclut la liste de diffusion).

La plateforme Hypothèse http://hypotheses.org/ apparait comme une possibilité intéressante. Il s’agit d’une plate-forme qui héberge des blogs, appelés « carnet de recherche », spécialisés dans la recherche scientifique. On y trouve des carnets individuels (tenus par un seul chercheur), des carnets d’équipe ou de laboratoire, des carnets thématiques, etc. Ce support est facile à manipuler, pérenne et permettrait une écriture à plusieurs mains. Ainsi chaque doctorant trouvant une information intéressante pour la communauté pourrait la poster sur ce support. Il semble un peu tôt pour se décider en faveur d’un support fixe et il est convenu d’en rediscuter à la prochaine séance.